région champagne-ardenne Index du Forum région champagne-ardenne
Le patrimoine, l'histoire, le tourisme, la nature, les lacs de la région Champagne-Ardenne
 
    FAQ   Rechercher   Membres   Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   S’enregistrer   Connexion 

Aube : Le Paraclet

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    région champagne-ardenne Index du Forum -> La Région Champagne-Ardenne et les autres régions -> Histoire -> Aube
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shantal
Admi
Admi

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2011
Messages: 5 174
Localisation: Troyes
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre
un message: 0,99

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 09:49 (2011)    Sujet du message: Aube : Le Paraclet Répondre en citant

Située dans le Nogentais, l'abbaye du Paraclet a été le théâtre de bien des événements au cours des siècles.
A commencer par une grande histoire d'amour.


Impossible de la manquer.

Lorsqu'on se rend à Nogent, par la route de Marigny-le-Châtel, juste après Quincey, le Paraclet, sur la droite, intrigue forcément par sa beauté.
Fermé le reste de l'année, ce lieu chargé d'histoire se visite l'été.
Et si la plupart des bâtiments (granges, logis abbatial du XVIIe siècle occupé par les propriétaires, cellier restauré) ne sont pas ouverts au public, le visiteur trouvera largement de quoi se consoler en écoutant l'histoire de ces neuf siècles contée par la maîtresse des lieux.
Se rendre au Paraclet, c'est mettre ses pas dans ceux d'Héloïse et d'Abélard. Aujourd'hui plus connu pour son histoire d'amour avec Héloïse que pour ses écrits polémiques, Abélard, professeur de dialectique et esprit brillant trouve refuge auprès des comtes de Champagne, après avoir été chassé d'Ile-de-France.
C'est près de la source de l'Ardusson qu'il fonde le Paraclet, autrement dit, le Saint-Esprit consolateur.
Au départ, ce ne sont que quelques cabanes en roseaux, censées héberger le maître qui, plus tard, a été rejoint par ses élèves.
C'est Héloïse qui va être à l'origine de la création « en dur » de l'abbaye.
Apprenant que le couvent d'Argenteuil chasse sa femme, Abélard lui propose de s'installer au Paraclet, où elle fonde une communauté religieuse, attestée en 1130.
Héloïse y restera jusqu'à sa mort en 1164, à l'âge de 63 ans.

Unis dans la mort

Des bâtiments du XIIe siècle, il ne reste rien.
Mais du passage du couple maudit, des souvenirs demeurent, comme cette pierre tombale, située dans le caveau, pour figurer l'endroit où furent enterrés les amants, ou l'obélisque.
Mort vingt-deux ans avant Héloïse, Abélard - ou plutôt sa dépouille - fut ramenée par sa femme au Paraclet.
Lorsque celle-ci meurt à son tour, elle fut naturellement enterrée à côté de son amant.
L'histoire dit que leurs mains se seraient alors jointes.
Pendant la guerre de cent ans, puis au cours du XVIIe siècle, l'abbaye est détruite, puis reconstruite.
Après avoir changé de place à plusieurs reprises au sein de l'abbaye, les cendres des époux sont transférées dans l'église de Nogent, au XVIIIe siècle.
Déplacé pour figurer dans la collection du musée des monuments français, le tombeau se trouve, depuis 1817, toujours au cimetière du Père Lachaise.

L'après-Révolution

La Révolution n'épargne pas l'abbaye, les religieuses en sont chassées en 1792.
Un an plus tard, un incendie détruit une partie des bâtiments.
Le logis est amputé d'une partie de son aile.
Les pierres sont vendues aux Nogentais pour construire leur maison.
L'église quant à elle est détruite.
Après le directeur de la comédie française, puis Pajol, général sous Napoléon, l'ancêtre de l'actuel propriétaire acquiers une partie des bâtiments, puis la totalité en 1835.
Il fait construire des canaux pour assécher les marécages, dériver une partie de la rivière pour abreuver ses bêtes.
Il agrandit et fait restaurer le cellier aux moines, un bâtiment qui donne aujourd'hui sur des jardins.
En lieu et place de l'ancienne église, à côté de l'obélisque, l'arrière-grand-père  a fait construire une chapelle.
Le caveau, situé en dessous se visite. Il donne une idée de la dimension de l'église, qui devait mesurer 18 mètres sur 5.

Un lieu chargé d'histoire

Certes, le visiteur qui se figure pénétrer dans les bâtiments du XVIIe siècle restera sur sa faim. Mais l'histoire de cet amour qui a traversé les siècles a marqué de sa grâce un lieu empreint de mystère et de beauté. Se rendre au Paraclet, c'est s'imprégner de l'histoire d'un lieu… En faisant un peu fonctionner son imagination.

********************************************************************

Un amour romantique

Fils d'un seigneur de Nantes, Pierre Abélard, né en 1079 est un penseur majeur, considéré par certains comme l'un des fondateurs de la méthode scolastique.
En 1102, il fonde sur la montagne Sainte-Geneviève une école de rhétorique et de théologie, dans laquelle il enseigne la rhétorique et la philosophie scolastique.
C'est là qu'il rencontre la jeune Héloïse, qui se trouve être la nièce de Fulbert, chanoine de Notre-Dame.
Leur relation ne tarde pas être dévoilée au grand jour.
Héloïse est alors envoyée en Bretagne, où elle met au monde un fils, Astrolabe, dont on a perdu la trace.
Sous l'insistance de Fulbert, les deux amants finissent par se marier en secret.
Lorsque Abélard place sa femme au couvent d'Argenteuil, Fulbert crie à la répudiation et fait émasculer Abélard.
Héloïse prend le voile à Argenteuil, mais continue à entretenir une importante correspondance avec Abélard.
Ces lettres sont considérées comme étant les plus anciennes et les mieux connues de l'amour romantique.

********************************************************************

INFOS PRATIQUES


L'Abbaye du Paraclet

Commune de Ferreux-Quincey.
Ouverte au public jusqu'au 30 août de 10 h à 12 h, et de 14 h à 18 h sauf le dimanche.

Ouverte jusqu'au 15 octobre.
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Weekends et jours fériés de 15 h à 19 h

Adultes 4 €. Tarif réduit 2 €.

L'obélisque de Pujol

Connu pour avoir effectué une charge d'anthologie à Montreau, Pierre-Claude Pajot, dit Pajol, fut une grande figure de la cavalerie légère de Napoléon.
Ce fut aussi l'un des propriétaires des lieux, qu'il revendit au sous-préfet de Nogent, ancêtre des propriétaires, en 1825 pour la partie ferme, puis en 1835 pour le reste de la propriété.

À l'emplacement du cœur de l'église, à l'endroit même où auraient été enterrés Héloïse et Abélard, il fait ériger un obélisque, inscrit à l'inventaire depuis 1925.

(Source : L'Union-L'Ardennais)

_________________
Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 09:49 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    région champagne-ardenne Index du Forum -> La Région Champagne-Ardenne et les autres régions -> Histoire -> Aube Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template Buble by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com